L’U.F.A.A.P. et L’I.A.P.A. s’unissent pour soutenir et informer nos jeunes au pair en France comme à l’étranger.

Depuis mercredi 11 mars, l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) a classé cette crise sanitaire en pandémie, c’est-à-dire qui touche 110 pays sur une zone étendue.

Il s’agit de la « plus grande crise sanitaire depuis 100 ans », nous informe notre Président au JT de 20H ce jeudi 12 mars. C’est avec un discours qui se veut proche de son peule que Emmanuel MACRON rassure, « Le virus est sans danger […] il n’est un risque seulement pour les personnes souffrants de maladies chroniques ».

La solidarité

Il s’agit d’une grande famille de Coronavirus allant d’un simple rhume à des pathologies plus sévères qui peuvent entraîner le décès.

Comme la plupart des maladies infectieuses, ce sont les personnes atteintes de maladie chroniques, les personnes âgées de plus de 70 ans, immunodéficients ou fragiles qui sont les plus touchées, ou qui ont des risques élevés d’être contaminé.

Les gestes de prévention

  • On le répète encore et encore, il est important de respecter les recommandations d’hygiène. Ce sont les premiers gestes vitaux pour ralentir la diffusion du virus.
  • Se laver les mains le plus souvent possible avec du savon ou des produits anti bactériologique,
  • Tousser dans son coude ou un mouchoir à usage unique,
  • Se tenir à l’écart les uns des autres.

Le but de ces comportements : freiner l’évolution de l’épidémie pour l’éradiquer.

Les déplacements, les voyages culturels.

Le monde entier est touché. Le virus est présent sur tous les continents et dans tous les pays Européens.

Il n’est pas demandé de rentrer dans votre pays si vous séjournez en tant qu’au pair ou si vous êtes en voyage culturel. Les mesures sanitaires ont été prises par tous les pays du monde dès l’apparition du virus. Vous pouvez rester dans votre pays de séjour, vous aurez toujours un contact avec votre pays d’origine.

Consultez régulièrement les liens des sites officiels du pays de résidence dans lequel vous vous trouvez, cliquez ici (lien vers le bas de la page). Attention aux sites non officiels.

La solidarité

Concentrons nos efforts, même si la situation est la plus difficile, l’union fait la force.

Cette crise sanitaire a pris une dimension mondiale, il est légitime que la peur envahisse les peuples mais ne laissons pas nos émotions se transformer en paranoïa.

Tout le monde peut contribuer à la radiation de ce virus, en prenant en considération et à la lettre toutes les mesures d’hygiène, mais aussi en se mobilisant pour s’entraider les uns les autres. Certains d’entre vous pourront découvrir des vocations, comme cette jeune au pair qui fut pompier volontaire lors de son voyage culturel pendant les incendies en Australie.

L’épidémie passera ce n’est qu’une question de temps. Il ne faut pas relâcher nos efforts.

Le monde de la recherche est totalement mobilisé. Il faut faire « confiance à la science » déclare notre Président de la République.

Nous avons en France les meilleurs spécialistes qui redoublent leurs efforts, de nombreux médecins, infirmiers, aides-soignants sont appelés à faire partie de la Réserve.

En attendant, retardons la propagation du virus par nos actes, nous sommes les premiers acteurs de ce combat.